#32 – Food Alert

dessin

 

Certains patients possèdent des allergies, un certain régime alimentaire à suivre, un dosage de sel à ne pas dépasser par jour par exemple… L’idée est donc de développer une application qui, configurée selon les régimes alimentaires du patient, facilitera sa vie de consommateur.

En supermarché, dès que le patient va acheter un plat, il n’aura qu’à scanner le code-barre de ce dernier, et l’application indiquera si ce plat est compatible -ou non-, avec le régime alimentaire qu’il suit. 

L’idée : Ne plus perdre de temps à déchiffrer les étiquettes imprimées en corps 3 sur les boites de céréales… Le patient doit simplement configurer l’application, en fonction de son régime alimentaire, qu’il soit éthique, religieux, végétarien… Ou autre.

Léa – Au travers d’un système d’algorithmes du coup ?

Marouane – Exactement, toutes les excipients sont déjà chiffrés dans l’application. En supermarché, vous ne perdrez plus de temps à déchiffrer les étiquettes… Si votre produit est fabriqué dans une usine de crustacés par exemple, avec la présence de poisson, et que vous êtes allergiques au poisson, le produit étant susceptible d’en contenir ds traces, vous évitez le produit. L’information est concise, et rapide.

- Et qu’en est-il des aliments qui ne sont pas manufacturés, achetés en grande surface ? Comment allez vous traitez ces aliments qui ne sont pas présents dans la grande distribution? Y’a t il une possibilité d’alimenter les données de l’application ?

Marouane – En effet, nous utilisons des donnée issues d’une base de donnée collaborative, qui est gratuite. Si le produit est indisponible, nous proposerons alors que l’utilisateur lui-même collabore, en prenant en photo le code barre, le rapport nutritionnel et les ingrédients concernant le produit. Il y aura ensuite des gens, derrière l’application, pour re-traiter l’information, et enrichir la base de données.

Cela marchera aussi pour les médicaments, en s’appuyant sur la base de données Vidal, qui fournit par exemple, la composition des médicaments. Si j’ai une allergie à l’oeuf, l’application ne me proposera pas, ou me mettra en garde, face à certains médicament contenant de l’oeuf. En espérant que ce service puisse s’étendre à l’international.

 

 

 

 

 

 

- Meet the Team ! -

Marouane – Développeur chez Vidal     Florent – Développeur chez Vidal     Jean-Christophe – Développeur en free-lance

Alexandre – Doctorant informatique médical à l’UMPC     Romeu – Consultant     Nicolas – Développeur chez Vidal

 

 

 


Equipe-rigole

 

Equipe-travaille

 

 

Travail-ordi

 

 

- Saturday, 4pm -

Pour le moment, tout est gardé secret chez Food Alert.. Mais la légende raconte qu’ils auraient mis au point une première version bêta de l’application… Et qui fonctionne !! Mais chuuut, ils préfèrent garder la surprise pour demain après-midi ! En attendant, voici leur logo, ainsi que quelques photos de groupes.

 

 mecs dessinbetadolipranelogo