#41 ECHO 101

DSC01034

Article par Juliette Fontfreyde

 

Développer un logiciel de simulation interactif pour débuter dans l’art de l’échographie. 

 

Le projet: L’échographie est une discipline complexe, on choisit les images d’une main et on les interprète en même temps.  Le but est de former des médecins à la pratique de l’échographie, pour qu’elle puisse les aider pendant une chirurgie, par exemple à savoir exactement où ils se trouvent. Ce sera un logiciel de formation, et d’expérimentation.

Au niveau du matériel, le smartphone aura deux fonctionnalités, d’une part ce sera l’objet que l’on déplacera sur une image de corps imprimé, d’autre part il détectera des tags optiques avec sa caméra, ce qui lui permettra de déterminer sa position sur le corps du patient. Il enverra en Wifi sa position à l’ordinateur qui affichera  l’image échographique.

Le prototype sera adapté uniquement aux appareils androïde.

 

L’équipe: Elle été en partie formée avant le début du hackathon. Flavien, scrum-master, il réparti les tâches techniques entre les différents développeurs. Bruno est porteur de projet. Jessica, Emily, Louis et Fred sont développeurs, Rémi est graphiste. Et Xavier est radiologue,et formateur en échographie.

IMAG1152

 

First Crazy Night: Piloté par le porteur de projet, l’équipe a réalisé son planning. Ils fonctionnent avec la méthode du Scrum, qui consiste au découpage d’un projet en boîtes de temps nommés « sprints ». Chaque sprint commence par une estimation suivie d’une planification. Le sprint se termine par une démonstration de ce qui a été achevé.  Cette technique permet de répartir le travail dans le temps et entre les personnes, et de toujours savoir où en est l’avancement d’un projet. Ici avec des post-it.

IMAG1150

 

Leur travail est basé sur de l’édition 3D et sur l’échographie. Ils travail à partir d’un framework open source venu du milieu médical, ils récupèrent les briques existantes et les adapte à leur projet. Il existe déjà plusieurs briques qui permettent de faire de l’animation 3D, il faut y ajouter la dimension échographie.

Ils ont commencé le travail dans la nuit, sans se priver de sommeil, et continuent sur la même ligne aujourd’hui. L’objectif est que ce soir à 17h, ils aient réalisé la visualisation 3D avec la position de la sonde, l’affichage de l’échographie et que la sonde puisse se déplacer sur des axes x; y.

 

Samedi après-midi, l’équipe continue a avancer, la fatigue commence à se faire sentir, mais ils restent efficaces et concentrés. Rémi, le graphiste, travaille sur la présentation du projet. 

DSC01034

 

 Second Crazy Night, 22h22, le prototype est prêt !